AccueilS'enregistrerConnexionPORTAIL

stades 0 1ans

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Auteur Message
kikiloly (cindy)
je suis la fondatrice
je suis la fondatrice
avatar

Féminin
Age : 37
Localisation : equeurdreville
emploi ou loisirs : mère au foyer
Date d'inscription : 10/06/2008

MessageSujet: stades 0 1ans Ven 14 Jan - 20:34

de la naissance à 1 an : le stade oral
Votre enfant découvre le plaisir grâce à sa bouche, raison pour laquelle il est important de le sevrer en douceur. En effet, il ne fait pas la différence entre l'alimentation et l'affection. Il tète et explore le monde qui l'entoure en portant à ses lèvres tout ce qu'il trouve. Ses autres sens sont aussi de la partie: audition, toucher, vue, odorat... il prend du plaisir à se "remplir" de tout ce qui vient de l'extérieur.

L ’apprentissage de la vue

Au moment de la naissance, le bébé reçoit un choc de lumière. Ses yeux s’ouvrent mais il voit mal et sa capacité visuelle se limite à 20 centimètres. Au cours des premières semaines de son existence, le nourrisson vit dans un monde d’ombres vagues, de lueurs tamisées. Il ne commence à fixer et à suivre des yeux un objet, qu’à partir de trois mois. L’ajustement de sa vue se poursuivra durant ses 6 premières années, de manière progressive. Certains signes, comme une loucherie, un objet regardé à une distance anormalement proche… indiquent que l’évolution de la vue ne se fait pas normalement et doivent alerter les parents. Au moindre doute, demandez un examen approfondi à un ophtalmologiste
Le sens du goût : en éveil, dès son plus jeune âge
Le capital génétique de bébé lui permet de montrer des mimiques de plaisir ou de répulsion à chacune des saveurs de base. La saveur "sucrée" reste sa préférée et pour longtemps car ce n’est que vers 7 ans que le goût évolue vers le salé !L’enfant a besoin d’être guidé pour diversifier son alimentation. Les jeunes enfants acceptent spontanément un petit cercle d’aliments : des aliments sucrés, certains aliments salés et simples, certaines viandes
(bifteck et poulet) et d’autres aliments en général nourrissants et au goût peu marqué.
Mais, il est plus difficile de faire consommer des aliments peu nourrissants comme les légumes verts, des aliments forts en goût ou des aliments nouveaux. Ces goûts et dégoûts semblent d’ailleurs être communs à des enfants de différentes cultures.


Il refuse de goûter de nouveaux aliments !
Les préférences alimentaires de votre enfant seront également fonction de sa personnalité et de ses découvertes gustatives plus ou moins agréables.
Ainsi, en cas de grimaces persistantes, ne le forcez surtout pas car cela ne l’invitera pas à tenter de nouvelles expériences.
Goûter des aliments nécessite de vaincre une certaine crainte initiale concernant les risques de cette ingestion et de trouver une motivation qui dépasse la peur de goûter. Les adultes ont ainsi un rôle clé dans l’éducation au goût : il leur revient d’éveiller l’enfant plutôt que de le forcer à manger.
Laissons donc le temps aux enfants de « faire connaissance » avec des aliments nouveaux avant de les mettre en bouche : quel est l’aspect, la couleur, la forme, l’odeur, la consistance de cet aliment ?

Bon à savoir !
Les plantes galactogènes (Cumin, Fenouil, Anis vert) donnent un bon goût au lait des mamans. Ainsi, le lait ayant bon goût, le nourrissons le tète plus vigoureusement ce qui augmente la montée de lait !
_________________
ma tribu est au complet ..la vie est courte profitez en bien
Revenir en haut Aller en bas
http://femmeaufoyer.forumdediscussions.com
kikiloly (cindy)
je suis la fondatrice
je suis la fondatrice
avatar

Féminin
Age : 37
Localisation : equeurdreville
emploi ou loisirs : mère au foyer
Date d'inscription : 10/06/2008

MessageSujet: Re: stades 0 1ans Ven 14 Jan - 20:35

Les 1ers jours
Les premiers jours, ce gros dormeur ne fait pas encore la différence entre le jour et la nuit. Pour l’accompagner sur le chemin de cette distinction, il suffit de laisser la lumière naturelle caresser ses « dodos » durant la journée et fermer les persiennes la nuit venue. Source de croissance ; le sommeil de bébé qu’il soit profond ou léger est primordial et rien ne justifie un réveil forcé, même le biberon ! En moyenne, 15 à 20 heures de sommeil quotidien ne sont pas de trop pour qu’il récupère de toutes ses émotions. Son appétit sonne alors l’heure du réveil ! Il rythme ses nuits. Les yeux écarquillés, il ne s’empêchera pas de vous le faire comprendre. Mais déjà, ses préférences gustatives se remarquent.

Malgré sa vue encore limitée (il ne voit qu’à une distance d’une trentaine de centimètres - lire aussi "la vue de bébé"), bébé est tombé sous votre charme. Courbes, rondeurs, regard, il s’émerveille devant la richesse de votre visage ; il vous suit du regard, reconnait votre minois ainsi que votre voix. Pour s’exprimer, ce nouveau venu n’est pas en reste. Heureux, il vous le montre en jouant de ses charmes tout en affichant son plus beau sourire, signe-avant coureur d’une communication. Un sourire en attend un autre ! Après 3 semaines, il devient alors social. Par contre, si votre enfant est incommodé, il vous le fera savoir en poussant des petits cris aigus ou en pleurant.


De 0 à 3 mois
Des cris aux vocalises, bébé a la langue bien pendue (lire aussi : "l'acquisition du langage chez bébé"). Durant les premières semaines, colère, frustration, faim, douleurs et plaisir s’expriment par les cris et les pleurs. Dans les premiers instants, comprendre les pleurs de bébé n'est pas chose facile. Pourtant, ses sollicitations ne doivent en aucun cas rester vaines ! Il a souvent une bonne raison. Au cours de ses trois premiers mois, il va se mettre à répondre au son de votre voix par des vocalises et des gazouillis. Il joue avec les vibrations et prend plaisir à titiller sa gorge. Syllabes qui s’entremêlent, « gaga baba… », Flopée de sons qu’il reproduit, le tant attendu « maman papa » est proche ! Le « areuh-areuh » des premiers semaines est bien loin maintenant. Bébé a fait des progrès considérables. A tâtons, il arrive doucement dans le monde du langage, un voyage parsemé d’imitations et d’approximations, qu’il mettra 3 années à accomplir.

Bébé adore également que l’on passe du temps avec lui et qu’on le stimule socialement. Crèches, haltes-garderies, famille sont autant de chances pour lui faciliter l’acquisition du langage. Tous les moments avec vous sont une fête. Les caresses le rassurent et lui font prendre conscience de son corps. Il aime sentir le parfum naturel et la chaleur du corps de ses parents. Ne vous étonnez pas s’il fixe longuement votre visage : vous le fascinez ! Durant ces trois premiers mois, votre bébé grossit de vingt grammes par jour environ. Il devient de plus en plus fort et tonifie ses muscles. Il pousse de 25 cm jusqu’à son premier gâteau d’anniversaire. A partir du deuxième mois, il est capable d’associer un événement à un autre. Au troisième mois, sa coordination générale s’améliore, sa vue progresse. Il adore les contrastes et les couleurs vives et peut désormais suivre un objet du regard. De plus en plus indépendant, il exerce chaque jour davantage ses compétences motrices, visuelles et cognitives.


De 4 à 7 mois
A partir de quatre mois, bébé commence à mieux contrôler son corps. Sa vision est bonne et, piqué par la curiosité, il découvre ce monde à ras du sol par la bouche en saisissant les objets à sa portée (lire aussi : "la vue de bébé"). Un appétit d’exploration qui n’est pas sans danger. Veillez à éloigner tous les objets que cet excursionniste de salon pourrait avaler par soif de découverte. Il manifeste également un grand intérêt pour les jouets qui représentent une mine d’or pour son apprentissage moteur et intellectuel. Son propre corps est d’ailleurs son premier terrain de jeu. Il s’agrippe à ses petons, engloutit ses mains, les frictionne… Son habilité ne cessant de se développer, il attrape avec plus de facilité ce qui l’entoure.

A ce stade, votre enfant n’est plus un nouveau-né : il a maintenant une capacité d’attention et de mémoire plus soutenue et désormais, il a sa propre opinion. Et il tient à vous le faire savoir.
Au sixième mois, ses bras et ses mains s’agitent. Il utilise le langage des signes pour communiquer ! Il peut se retourner mais également s’asseoir tout seul au prix d’une recherche d’équilibre, de force et de coordination. Le monde est maintenant un vaste terrain de jeu et de découverte pour lui. Mais ce qu’il aime le plus est vous imiter et suivre votre exemple.

De 7 à 9 mois
De sept à neuf mois, tout fascine votre enfant. Il passe son temps à écouter, regarder, toucher. Il est maintenant capable de se concentrer et d’examiner des objets sous toutes les coutures.
Imparfaite à la naissance, sa vision s’améliore sans cesse et lui permet de voir à distance et de scruter son environnement avec grand intérêt. Il s’intéresse à ses jambes et essaye de se lever passant du roulé au rampé et à la posture assise. Il est devenu plus fort et plus tonique. (lire aussi :"les premiers pas de bébé")

Bébé dort moins et prend maintenant ses repas dans sa chaise haute. De plus en plus actif, il adore jouer à des jeux sociaux qui mettent à contribution toute la famille et où les gestes et mimiques des visages le raviront.
A présent capable de comprendre le « non !», il s’exprime par syllabes et il lui tarde de pouvoir prononcer correctement « papa » et « maman ». Le plus souvent, il dit « mama » pour le plus grand bonheur de sa famille.
C’est aussi le temps de ses premières quenottes… (lire aussi : "les premières dents de bébé")

De 10 à 12 mois
Dix mois se sont déjà écoulés. Les grands progrès psychomoteurs qu’a fait votre enfant lui donnent confiance en lui. Maintenant, il tient seul son biberon et l’enlève quand il a terminé. Babillant, il se déplace en se tenant aux meubles pour visiter la maison en quasi autonomie. Mais tous ne passent pas d’emblée à cette position debout. Certains rampent sur leurs fesses quand d’autres choisissent la « marche de l’ours »… A chacun son rythme ! Il adore construire et démolir, tirer un objet, jouer avec un ballon. Laissez-le faire ses premières expériences d’autonomie. Cela l’aide à grandir d’avantage !

Maintenant, il s’affirme en prenant ses propres décisions. Il vous fait oui ou non de la tête pour exprimer ses goûts et commence à vous parler en mettant des mots sur les objets. Il comprend une trentaine de mots. Cette nouvelle communication est un grand moment pour lui comme pour vous, d’autant que bientôt… il saura marcher.

_________________
ma tribu est au complet ..la vie est courte profitez en bien
Revenir en haut Aller en bas
http://femmeaufoyer.forumdediscussions.com

stades 0 1ans

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: ☺ NOS ENFANTS☺ :: évolution des enfants -