AccueilS'enregistrerConnexionPORTAIL

maltraitance

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Auteur Message
kikiloly (cindy)
je suis la fondatrice
je suis la fondatrice
avatar

Féminin
Age : 38
Localisation : equeurdreville
emploi ou loisirs : mère au foyer
Date d'inscription : 10/06/2008

MessageSujet: maltraitance Jeu 30 Oct - 20:05

son calvaire a duré plusieurs semaines à partir de décembre 2005, sans que jamais personne ne donne l'alerte. Victime de coups et sévices répétés - plaies jusqu'aux testicules, côtes fracturées, hématomes, brûlures de cigarettes, douches froides - le petit Marc, 5 ans, est mort au domicile parental le 25 janvier 2006 à Auby, dans le Nord. Le procès du meurtre du garçonnet s'est ouvert lundi devant la cour d'assises de Douai, dans le Nord. Il doit durer jusqu'au 7 novembre. Dans le box des accusés : le beau-père de Marc, le principal accusé, David da Costa Campos Cerca, 38 ans, comparaît pour actes de torture et de barbarie ayant entraîné la mort sans intention de la donner.

A ses côtés : la mère de l'enfant, 35 ans, est jugée comme complice. Elle était au centre de l'audience de lundi après-midi. Décrite comme une vraie maman-poule par ceux qui l'ont fréquentée. Mais c'était avant qu'elle ne se mette en ménage avec David da Costa Campos Cerca. Mère d'un autre fils de 9 ans et demi, elle dit que ses "enfants étaient tout pour" elle, mais qu'elle a été aveugle "parce qu'amoureuse". Alors que le président de la cour d'assises lui demande si elle reconnaît les faits, la mère acquiesce pour la complicité de torture et barbarie. Mais elle conteste le défaut de soins. Elle affirme qu'elle a "toujours soigné son enfant lorsqu'il était blessé". Le couple encourt la réclusion criminelle à perpétuité.

Tour à tour également interrogés, les grands-parents de l'enfant et des proches du couple n'ont pas reconnu les délits de non-assistance à personne en danger et de non-dénonciation de crime, pour lesquels ils comparaissent. Les deux médecins généralistes, qui avaient vu l'enfant peu de temps avant sa mort, également jugés pour non-assistance à personne en danger, ont aussi nié leur responsabilité. Tous avaient remarqué des traces de coups mais ils ont cru la mère et le beau-père qui parlaient d'automutilation.
_________________
ma tribu est au complet ..la vie est courte profitez en bien
Revenir en haut Aller en bas
http://femmeaufoyer.forumdediscussions.com
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: maltraitance Ven 31 Oct - 5:26

je n'ai qu'un mot à dire

lamentable MORT
Revenir en haut Aller en bas

maltraitance

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: coin actualités -